Entrevoix épisode 4: entretien avec Carole Hus

 Carole, une experte dans l’enseignement du français répond à quelques questions du questionnaire de Marcel Proust.

Script :

Bonjour à tous, je m’appelle Carole.

Je suis professeure de français langue étrangère depuis une vingtaine d’années et j’habite en France à Montpellier, depuis 15 ans. J’enseigne actuellement dans les écoles de langues, à l’université et dans les entreprises, je travaille aussi pour le GRETA car je suis examinatrice correctrice et rédactrice des examens du DELF et du DALF, auparavant j’ai travaillé dans différents secteurs tels que le tourisme, le commerce et l’art et cela m’a permis de voyager dans beaucoup de pays notamment l’Irlande, l’Italie, la Turquie, le Maroc, la Tunisie et le Mexique. Alors, quelle est ma couleur préférée ? Spontanément, je dirais le bleu car le bleu me fait penser à la mer qui est mon élément naturel préféré, pourquoi la mer ? Parce que lorsque je m’installe sur la plage je me sens heureuse, libre, apaisée et puis la mer invite évidemment au voyage.

Quelle est la devise que je préfère ? Carpe Diem, car je pense qu’il est important de vivre l’instant présent et ne pas trop penser au passé ou à l’avenir Alors ? quel est mon animal préféré ? En fait j’ai deux animaux préférés, le premier, c’est le guépard car pour moi il symbolise la rapidité, l’élégance et la force et un autre animal très, très différent qui est tout petit, c’est l’hippocampe qui allie la lenteur la grâce et la fragilité.

Alors, quel est le dernier livre que j’ai lu ? Il s’intitule « Small Things like these » et il est écrit par l’autrice Claire Keegan qui est irlandaise. L’histoire se déroule dans les années 80 et comme son titre l’indique l’écriture est d’une grande simplicité pourtant elle transmet des émotions très fortes et elle montre comment à travers des petits gestes très simples on peut transformer la vie des autres. Le don de la nature que je préfère ? Alors, évidemment si c’était un don qu’aucun humain n’aurait ce serait de voler bien sûr parce que je pourrais me déplacer là où je voudrais quand je le voudrais et j’imagine que de voir la terre du ciel, ça doit quand même être impressionnant mais si on revient un petit peu sur terre, je dirais dessiner, je suis vraiment une catastrophe en dessin et tous mes étudiants se moquent bien gentiment lorsque j’essaye de dessiner quelque chose, ils sont tous hilares et il est vrai que c’est vraiment un don que j’aurais aimé avoir, pouvoir dessiner, pouvoir peindre, c’est magique pour moi mais inatteignable.

Qui est mon héroïne préférée dans l’histoire ? C’est sans conteste Simone Veil, c’est une française, elle a malheureusement vécu dans les camps de concentration quand elle était jeune et malgré tout elle a fait preuve de résilience, de pardon et de courage toute sa vie, je pense que c’est un exemple pour toutes les générations et qu’il faut comme elle le disait elle-même toujours aller de l’avant et essayer de construire de grandes choses pour améliorer la vie de chacun.